Une Journée Végétarienne Européenne

Publié le par Chris Poseidia

Et pourquoi pas ? Un rapport de la FAO  (l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) a rapporté que le secteur de l'élevage émet plus de gaz à effet de serre que les transports !

J'avoue que je ne suis pas vraiment surpris par le résultat de ce rapport bien au contraire. On préconisait déjà de diminuer la consommation de viande mais peu de personnes le font.
Beaucoup trop sont littérallement accros à la viande ! Et c'est malheureusement bien vrai. Il suffit de voir les menus des restos, des cantines ou des hopitaux, ou simplement dans l'assiette de la plupart des français pour se rendre compte à quel point la consommation de viande est devenue courante, voire même exagérée.

On regarde souvent le végétarien (ou le végétalien) un peu comme un extraterrestre, même si il existe un respect ou au pire une certaine tolérance. L'homme aime dans sa faiblesse se contenter des normes et son régime alimentaire n'y échappe pas.
Mais n'est-il pas temps de se tourner vers une nouvelle façon de considérer son assiette pour que l'homme puisse enfin évoluer ? Soyons francs, combien de personnes mangent, sans même y penser, une viande provenant d'un animal qu'ils n'oseraient pas tuer eux-mêmes ! Je sais que la plupart n'aiment pas ce genre de réflexion mais c'est normal, ça les dérange.

L'homme aime se donner bonne conscience et parfois il adopte de petits gestes quotidiens ou donne quelques sous pour des actions écologiques ou humanitaires. Mais dans sa démarche, jusqu'où est-il vraiment prêt à aller ?
Attend t-il à l'image de certains fumeurs qui sont à l'article de la mort et qui continuent malgré tout de fumer, se disant incapables de changer ?

L'homme en est arrivé à un stade de son existence où il va lui falloir faire des choix très importants. Il veut diminuer l'impact écologique sur le climat via Copenhague et diminuer la consommation de ses énergies fossiles. Ok mais je trouve plutôt hypocrite de sa part que l'impact de la production et de la consommation de viande ne soit pas autant pris en compte. Si l'homme veut réellement avancer il lui faudra tenir compte de TOUS ses travers.

Des personnes ont proposé une "journée végétarienne" ou "une journée sans viande" en Europe (et parmis les célébrités citons Paul Mc Cartney ou Brigitte Bardot) : ce serait un bon début pour une prise de conscience, non ?

Pour rappel, le végétarisme n'est pas un truc de hippies, de sectes ou d'illuminés. On n'est pas obligé d'avoir de la viande à un repas pour bien manger - croire le contraire est typique de l'égocentrisme.
Si l'homme supprimerait la viande ne serait-ce que d'un repas par semaine partout dans le monde, la diminution de production du CO2 (principal gaz à effet de serre)  serait très impressionnante.

Alors, homme moderne, jusqu'où es-tu prêt à aller ? Peux-tu ouvrir ton esprit et continuer à évoluer ou préfères-tu rester un sauvage des temps actuels ? Lorsque tu sauras que ton choix était le mauvais il sera certainement déjà trop tard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ChrisBouBou 08/12/2009 22:56


lourds de conséquences, en effet...

pas inutile de le rappeler!


ChrisBouBou 07/12/2009 19:10


je ne mange aucun animal, et depuis quelques temps j'ai réduit ma consommation de lait jusqu'à ne plus en consommer du tout. et je m'en porte très bien...

mais je n'évite pas les brimades, c'est sûr. cependant, je ne baisse pas les bras. parfois je tente d'expliquer tous les enjeux aux gens, parfois je les envoie simplement balader, en les laissant
dans leurs certitudes et leur ignorance...

bises à toi..


Chris Poseidia 08/12/2009 22:37


Je te comprends. Moi aussi parfois je préfère laisser ceux qui veulent à tout prix rester dans leur ignorance. Mais leurs actes sont lourds de conséquences.

Bises