Une écologie à deux vitesses...

Publié le par Chris Poseidia

On pourrait croire qu'il n'existe qu'une seule écologie et ben pas vraiment... Il y a écologie et écologie ! lol
En effet, l'objectif lui-même est parfois ambigu. Mais qu'est-ce qu'on entend réellement par le terme "écologie" ?

Défendre tout simplement la Terre et tous les êtres qui y vivent ? Maintenir un équilibre dans tous les domaines : chaîne alimentaire, sociabilité, bonheur, respect entre les espèces, maintient des populations à des taux raisonnables pour leur survie... ou tout simplement défendre la Vie dans une notion plus globale !

Le problème c'est que l'homme agit bien trop souvent en fonction de son égo. Résultat, même dans des causes communes les humains arrivent à s'opposer : une abération !
Oui l'homme a bien trop d'orgueil et le simple concept d'humilité lui paraît comme une faiblesse alors que c'est pourtant sa plus grande force, son Chemin vers la Sagesse - et donc vers la résolution de tous ses problèmes !

Dans notre monde actuel nous devons rester alertes. Peu à peu les véritables fondements de l'écologie sont bafoués, que ce soit par des êtres qui veulent se donner bonne conscience ou que ce soit par des personnes qui cherchent à tout déstabiliser pour défendre uniquement leurs intérêts bassement matérialistes en utilisant  l'image pleine de bonnes intentions de l'écologie.

On a politisé tout cela pour quoi ? Parce que les décideurs de notre monde ne tiennent pas compte du souhait des écologistes. Mais à présent l'écologie elle-même au niveau politique est-elle à la hauteur de ses promesses ? Les dérives sont si fréquentes ! Les personnes qui semblaient êtres des écologistes si convaincus ont montré leur faiblesse lorsqu'elles ont été élues (je pense en particulier à titre d'exemple au ministre actuel de l'écologie en Australie). Ecologie politique = filon pour ceux qui sont en mal d'un radiateur au fond de la salle ?...

Quelle écologie adopter ?
Je ne puis rester qu'éloigné face à ce remue ménage qui n'est qu'une dépense considérable d'énergie à un niveau local mais aussi mondial. Non, je ne peux changer le monde. Vous ne le pouvez pas non plus. Mais nous pouvons le faire, tous ensemble, via des pensées et des actes individuels, positifs et non intéressés.

N'attendons pas que "ceux d'en haut" réagissent enfin avec efficacité car il sera alors trop tard.
Comme le disait si bien Gandhi "soyez le changement que vous désirez voir en ce monde". Or, seul la Sagesse peut nous guider dans notre quête, pas notre égo qui lui ne connaît pas ses limites.
Oui l'écologie c'est aussi et surtout une question de bon sens. Ce dernier est guidé par notre Coeur et non par des intérêts de pseudo développement durable ou d'autres concepts partant parfois d'une bonne intention et qu'il convient donc de considérer avec un regard différent et juste.

Une écologie à deux vitesses ? Ok, alors laissons tomber ces deux dernières et passons à la troisième sans regarder en arière ! Notre Avenir ne nous appartient qu'avec une réelle prise de conscience. L'évolution c'est le changement, pas l'inertie de l'ignorance...

Publié dans Prises de conscience

Commenter cet article

mpcreation 22/02/2010 20:38


Il est clair, qu'il ne faut rien attendre de nos chefs d'états. Leurs interets, le pognons, le pognons.
De notre coté nos petits gestes contribues un minimum. Mais ne baissons pas les bras et a plusieurs on arrivera a preserver un peu de notre planète.
Positivons...


Pour-un-monde-meilleur.over-blog.fr 18/02/2010 09:19


Bonjour =)

Je te laisse découvrir mon nouveau blog si le coeur t'en dis :

http://pour-un-monde-meilleur.over-blog.fr/

Amicalement

Miryam


Tooptoop 10/02/2010 23:41


Coucou Chris, te félicite pour cet article, le rappel motive les troupes, et tu es aussi convainquant que crédible, puisse le monde endier entendre ce genre de
discours, encore et encore.... Agir, tous ensemble, chacun avec nos ressources, faire le possible; Merci de participer à ce juste combat' t'embrasse'


Chris Poseidia 15/02/2010 22:57


je serais certainement un mauvais politicien par contre et c'est tant mieux ! hihihi

Bises !


Neige de Tambouille Tout 10/02/2010 20:02


est ce que par là, tu entend aussi par exemple, les produits bio de supermarché et d'enseigne discount ? ( bio dans la composition, mais irrespectueux des regles sociales et ethiques ...)
les discours poisseux des politiques qui colle de bon sentiments alors qu'ils ne pensent qu'a leurs campagne electorale ? ...

c'est vrai que le mieux est de choisir une ecologie saine et coherente,
mais je trouve quand meme que c'est une pas si mauvaise chose que le bio se démocratise, qu'on en parle ( meme si ce n'est pas comme il faudrait), et que les gens, tout le monde,  commence a
s'ouvrir a ca.
Si deja tout le monde consommait et agissait bio/ecolo, meme " de bas etage", ce serai deja un pas enorme !

(bon, pas sure que j'ai été bien claire et que j'ai été comprenhensible m'enfin ^^)

pour résumer : mieux vaut un peu d'ecologie de moyenne qualité pour tout le monde,
(qui ensuite apprendrons a agir et consommer vraiment ecolo et coherent)
que de l'ecologie haute qualité pour seulement une elite.


Chris Poseidia 15/02/2010 22:54


Hum... disons que j'en parlais plus dans la globalité mais tu soulèves là un sujet fort intéressant.
Oui je suis aussi pour la démocratisation du Bio bien que je regrette que ce soit au détriment des petits producteurs locaux et de la qualité. Un juste milieu existe t-il...
Mais il faut également faire attention de ne pas aller trop loin où sinon on finira par ne plus pouvoir distinguer le Bio de tout ce qui est issu de l'agriculture intenssive... Un exemple, la
réglementation européenne qui tolère un faible pourcentage de présence d'ogm : c'est de l'empoisonnement autorisé...

Mais je pense que si l'on voudrait réellement à tous les niveaux on pourrait très vite passer au 100% Bio pour des prix raisonnables, surtout quand on sait par exemple que des subventions versées
aux exploitants d'agriculture intenssive ne font que masquer le coût réel.
Si ces dernières subventions seraient reversées aux exploitants Bio cela changerait bien des choses.