Ma douce Utopie

Publié le par Chris

Déjà enfant, ma vie n’était presque faite que de déceptions. Certes, depuis j’ai vécu des bonheurs qui valent largement le coup d’être vécus (telles les naissances de mes deux garçons par exemple). Mais je n’ai cessé de voir tout autour de moi le monde se déchirer.
Pourtant à y regarder de plus prés notre planète a tout pour rendre les gens heureux mais rien n’y fait !

 Depuis mon enfance jusqu’à aujourd’hui je ne vois que la misère, les éternelles déceptions, la méchanceté et l’hypocrisie, l’appât du gain, la recherche du pouvoir et donc le désir de domination, le plaisir de tuer, etc…

L’homme n’a cessé depuis son existence de se perfectionner dans sa cruauté. Depuis elle est même devenue plus subtile car de nos jours ce n’est plus des tribus isolées qui se dominent mais c’est quelques poignées d’hommes qui dominent le monde et faisant croire à la  démocratie…

Pourtant, j’aime ma planète. Comment ne pas être insensible à sa beauté si naturelle, si authentique, si maternelle ?
Comment ne pas s’émerveiller devant la beauté du soleil levant ou d’une aurore boréale ?
Comment peut-on être insensible à un être qui vous dit « je t’aime » ?
Comment en arrive t-on à ignorer même le majestueux vol des oiseaux ?
Comment ne pas être en extase devant le spectacle d’une fleur qui s’ouvre à la lumière solaire du printemps ?
Comment… la liste est bien trop longue !

Depuis le début de mon existence je ne vois que tristesse et désolation. L’homme se crée lui-même ses problèmes. Qu’il regarde là où il n’a pas encore trop d’emprise dans la nature : il pourra y voir l’expression même de la beauté, de la création et du bonheur !

Ainsi je me surprends souvent à rêver à un monde meilleur. Un monde où l’homme retrouvera enfin la signification des vrais bonheurs de la vie. Le bonheur est une chose simple, seul l’homme complique tout. Or, il est grand temps d’avancer enfin vers la lumière, celle qui est dans notre cœur et non dans nos billets de banque.
Car, enfin, ce ne seront jamais ces si chers billets qui nous sauveront lorsque le péril planétaire viendra, celui dont on commence en partie à tant parler dans les médias (bouleversements dus aux changements climatiques).

Il n’est pas trop tard. Il suffit simplement que nous regardions autre chose que notre propre nombril.
Qui sait, rendez-vous peut-être d’ici quelques années dans un monde meilleur. Moi utopiste ? C’est le rêve, la création qui fait avancer, pas les ambitions stériles qui ne font que masquer la réalité des choses.

Un jour peut-être, l’homme saura enfin ce dont il est vraiment capable et dont il semble pour le moment tout (vouloir) ignorer.

Publié dans Prises de conscience

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Chat 02/05/2007 09:18

Aux arbres citoyens !

Raksha 02/05/2007 01:33

Continuons d'espérer, de rêver et de se battre...car nous sommes le souffle d'air pur de notre planète..Une poignée de persone décident à notre place; mais quand le peuple s'éveillera, et prendra conscience de sa force et sa pureté intérieure, je ne donne pas cher de nos "bourreaux"..

KHEM 25/04/2007 20:34

Comme tu as raison.
L’homme prétend que la différence entre lui et les autres espèces vivantes c’est sa conscience d’être, d’exister et son intelligence supérieure.
En pensant ainsi, il se met en avant, se croit supérieur aux autres êtres vivants.
C’est ça être humain ? Se vanter, se croire meilleur que tout autre ?

J’espère qu’un jour toute l’humanité soit comme toi c'est-à-dire utopiste.
J’espère que la domination, l’argent, la violence, la haine soit éradiquée de cette planète.
Si les hommes n’arrivent pas à ce stade d’évolution que l’on peut considérer enfin comme supérieur, alors par ces énormes défauts, au delà de se détruire entre eux, de tuer des animaux, et de polluer, ils vont faire de notre planète, un endroit inhabitable.
On pourra dire, mais il sera trop tard, que l’homme est l’espèce la plus idiote et la moins intelligente de toute la galaxie.
J’espère , … « I have a dream » .

aurel 25/04/2007 18:19

Ce sont les enfants et les grands enfants qui sauveront la planète car ils savent conserver une part de rêve et essayent de le concrétiser!

Chris 25/04/2007 15:32

Oui absolument ! Espérons que le nombre des utopistes évoluera rapidement !