Le plus beau cadeau au monde

Publié le par Chris

J’écris régulièrement des articles sur l’écologie et l’environnement, sur l’humanisme, le bien-être, etc… mais plus rarement sur des sujets persos.
Je vais donc inverser la tendance le temps de vous écrire cet article-ci.

Je suis à nouveau PAPA !
Lorsque mon premier garçon est né il y a déjà 3 ans, j’ai pleuré des larmes de bonheur, de tendresse et de sincérité. C’était si beau, incomparable avec quoique ce soi en ce bas monde.
Dans la nuit de lundi à mardi dernier est né mon second garçon. Quelle émotion ! Que du bonheur !

L’expression la plus simple et la plus belle
Un bébé est un ange : il a tout à apprendre mais nous avons aussi tout autant à apprendre de lui !
Pas de formatage, ni de jugement hâtif, ni d’idées préconçues : un être tout neuf est né pour vivre, apprendre en donnant et en recevant… tout à partir de zéro !
Y’a pas à dire : être parent c’est très bien mais il faut également savoir tenir compte de ses responsabilités. Nous sommes très vite un modèle de base pour l’enfant, donc il nous faut être prudent. C’est tout un métier ! Mais quel bonheur… (Oui je sais je me répète).

L’Avenir de nos enfants
Je me bats à présent pour un modèle plus juste dans le Temps. Je n’ai aucune prétention, loin de là mais en tant qu’être humain et surtout en tant que père je souhaite un monde meilleur pour mes enfants et bien entendu également pour tous.
Pas facile… mais l’avenir se construit tous les jours et je ne suis pas le seul à penser ainsi. Dans mes pensées et mes actions quotidiennes je fais de mon mieux pour apporter ma modeste contribution : consom’action, jardiner bio, relaxation, reïki, méditation, communiquer, etc…
Ce qu’on dit aussi souvent moins c’est qu’en s’aidant réellement soi-même on est plus apte à aider son prochain.

Exprimez-vous !
Vous aussi vous avez eu l’immense bonheur d’être parent ? Parlez-en, car c’est quelque chose de formidable qui vaut largement le coup d’être vécu. Le visage et le sourire d’un enfant effacent d’un trait tout ce qu’il y a de plus sombre en l’homme. Ca ne rend pas meilleur le monde mais ça change tout parent prêt pour le bonheur : sachez être attentifs, émus, et vivez avec votre petit bout d’chou la vie qui est la votre.

Chris

Publié dans Coups de Coeur

Commenter cet article

Chris 19/03/2007 22:25

Oui ce que tu dis est vrai mais il faut surtout bien comprendre que ni la femme ni l'homme ne sont supérieur l'un par rapport à l'autre, ils sont tout simplement complémentaires ce qui est bien mieux encore !

Félicien 19/03/2007 15:27

Lysistrata

J'aime les femmes parce qu'elles subissent l'injustice des hommes, et supportent l'hypocrisie d'un sexe, qui se dit « supérieur ».
J'aime les femmes parce que je préfère Évita à Adolf.
Parce qu'elles n'ont pas besoin d'attendre d'arriver à la fin de leur vie pour avoir de la compassion.
Parce qu'elles donnent la vie, et n'envoient pas les enfants à la guerre, au nom d'une couleur ou d'une race.
Je les aime surtout pour leurs épaules, qui sont toujours là pour vous redonner l'envie de vivre et d'aller plus loin.
Et sans doute parce qu'elles seront toujours moins égoïstes que les hommes.
Parce qu'elles ne sont pas chasseuses de loup ou autre animal.
C'est sans doute pour cette raison que l'on dit, dame Nature.

C'est sans doute pour nous rappeler que nous avons tous une maman, que la Terre est féminine.
J'aime les femmes car ce sont elles qui prennent les plus belles photos.
Le regard d'une femme nous sauvera toujours.
Je les aime, car j'ai une mémoire.
J'aime les femmes parce que aucun porte-avions ne porte leur nom.
Je les trouve divines, car elles savent pleurer, quand les hommes ne savent qu'être forts.
Je les aime, car pour un homme, le plus joli mot restera toujours « MAMAN »
Parce que la vie est un mot féminin.
On dit une voiture, mais souvent les hommes en sont amoureux. Il y a-t-il un transfert ?
Tous les hommes ne sont pas frères, alors que toutes les femmes sont sœurs.
J'aime les femmes parce que l'avenir de la Terre leur appartient, bien qu'on la dise peuplée d'hommes.
Parce qu'on dit une énergie, une propulsion...
Et si l'on dit, une pollution, on dira toujours la Nature.
Et si l'on dit la guerre, on dit également la paix.
Toute ma vie je préférais « La » à « Le ».
Et puis qui couvre la Terre ? Eh bien, la mer !

Sans les femmes il n'y aurait pas d'hommes, sans les hommes il n'y aurait pas de guerre.
J'aime les femmes, car j'aime ma planète.
Et pourtant Mars semble plus belle que Venus.
Tous les hommes ne sont pas des Mandela ou des Hugo, tout a son contraire.
Je pense que je pourrais transformer tous les exemples en « ELLE »
A tire d'elles, dans chaque voyage, il y a une malle ou une valise.

Félicien Michaut -Avril 2006-

aurél 25/02/2007 14:25

Félicitations!
la naissance, la création de la vie, l'amour sous toutes ses formes... que des preuves qui montrent que la Nature est vraiment une magicienne!!!
Je te souhaite plein de bonheur!

Chris 23/02/2007 12:11

Merci pour ton témoignage si touchant !
On peut dire que tu as fait un sacré chemin ! Génial !
Moi-même, j'avoue ne pas avoir pensé avant pouvoir être parent un jour il y a quelques années.
Etre parent c'est élever nos enfants et veiller à eux mais aussi leur ouvrir le chemin qui est souvent parsemé d'embuches, mais en même quel bonheur !

zara 23/02/2007 10:28

ah, encore un sujet qui me touche le coeur; les enfants. tu sias, je suis une de ces êtres bizarres qui ne voulaient pas d'enfants...et pourtant...un jour on me mets un homme sur mon chemin qui m'a changé la vie....je l'aime, on se marie (je n'aimais pas le mariage non plus, avant) et je voulais porter ses bébés...et je peux te dire, que mes deux petits ont tout basculé en moi. D'un coup, je fais attention à ce que je fait...car imagine toi qu'un jour ils n'auraient plus de maman? J'arrete la clope, la drogue...je me bats pour la terre, quand c'est leur terre aussi....ma vie a une sens, une vrai sens et tout ça grace aux deux petits monstres que j'aime tant!!!