Etre ou ne pas être végétarien ?

Publié le par Chris

Comme beaucoup j’ai été nourri dés le plus jeune âge avec de la viande dans les repas. Quoi de plus normal après tout me diriez-vous…
Et pourtant, il n’est pas si loin le temps où nos proches ne pouvaient s’offrir le luxe d’acheter de la viande : c’était tellement cher… aujourd’hui en veux-tu en voilà !

Petit à petit l’idée a fait son chemin…
J’ai aimé manger de la viande c’est vrai mais curieusement j’ai toujours été plus difficile concernant la charcuterie et les viandes rouges. Quant à parler de manger des tripes, de la langue ou d’autres parties toutes aussi exotiques, brrrrr…
Et puis, les problèmes de santé, l’équilibre alimentaire qui n’est pas stable, mon besoin d’harmonie constante avec la nature, mes convictions humanistes et écologiques, etc… autant d’éléments qui m’ont amené à reconsidérer beaucoup de choses sur ma façon de me nourrir !

Ma nouvelle façon de voir les choses
Manger de la viande (steak ou escalope par exemple), c’est pour moi comme de vouloir manger un cadavre. En ayant l’habitude de manger autrement, le goût de la viande nous repousse : on sent même une sorte d’arrière-goût (peut-être est-ce psychologique).
Un repas sans viande me permet de me sentir beaucoup mieux : je suis plus léger, je digère toujours mieux et en plus je me régale tout autant si ce n’est mieux !
Fruits et légumes, céréales, soja, tofu, pain, etc… les recettes sont de plus en plus nombreuses et délicieuse, il serait dommage de s’en priver !
Au niveau santé, halte aux idées reçues car être végétarien n’apporte aucune carence : tout dépend avant tout de votre équilibre alimentaire ! Peut-être n’ai-je pas assez de recul pour me prononcer avec assurance en affirmant que ma santé est très certainement meilleure depuis que j’ai arrêté de manger de la viande ?

Vais-je résister ?
Pour l’instant, je ne suis pas complètement végétarien : c’est malheureusement plutôt difficile du fait de ma situation professionnelle et familiale mais je ne compte pas en rester là !
Progressivement j’établis des solutions pour pouvoir manger selon mon propre style de vie. Ainsi, je mange de moins en moins de viandes et c’est très bien ainsi ! Déjà, les steaks, les lardons, le jambon et la viande hachée sont quasi-bannies de mon existence.
Mon changement d’alimentation m’oblige à présent à manger mieux et plus équilibré. Moins de sucre, beaucoup plus de fruits et de légumes, des céréales, du soja (les galettes au soja sont excellentes et toutes aussi nutritives qu’un steak !) et bien entendu davantage d’eau.

Evidemment, je parle d’un cas tout à fait personnel et je n’incite donc personne à suivre la même voie alimentaire. En effet, pour être végétarien, il faut que cela vienne du plus profond de soi : ça doit résonner comme une évidence et non pas pour essayer simplement ou suivre une éventuelle pseudo mode !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris Poseidia 12/05/2007 14:25

Depuis que j'ai écris cet article je n'ai plus mangé de viande, à l'exception de poisson parfois : c'est la dernière étape pour que je sois végétarien à 100% ! ça devient bon !
Pas facile lorsque l'on a un travail qui oblige à se déplacer sans cesse : pas facile de trouver des plats végétariens sur la route ! Pourtant je suis certain de ne pas être seul dans ce cas là !
Lorsqu'au resto je dis "vous pouvez ne pas mettre de poulet dans la salade" ou alors "pouvez-vous me servir une tartiflette sans lardons" on a l'air de me prendre pour un extraterrestre ! lol
Mais je considère le végétarisme comme étant le mode alimentaire le plus sain. Effectivement, depuis qu'on est tout jeune notre société nous habitue à la viande, question de société de consommation

danka 12/05/2007 11:19

Dans ma chaumière on est devenu végétarien il y a 3 ans , mon fils depuis sa naissance a eu de l'eczéma très poussée sur tout le corps nous avons été obligé de revoir tout notre alimentation pour lui et pour nous , il a fait 3 cures à la roche posay et il est a guérir a 85% mais il lui en reste...il ne supporte pas de manger trop gras trop sucré bref il est mini végétarien aussi , nous , adultes, nous nous sommes dirigé volontairement vers le végétarisme comme un choix, une envie et un besoin de vivre mieux, on a commencer à devenir moins aveugle sur ce que la sté veut nous montrer, faire, penser ...
bref changement radical mais décider de notre famille , bien sûr on a l'objet de plein de question, de surprise et d'incompréhension surtout dans LA famille proche, plus que des amis qui viennent avec plaisir faire chez nous des repas 100% bio et végétariens !
Nous avons la chance , en Touraine d'avoir 3 magasins BIO (1 bioocop et 2 coopnatures) ou l'on trouve TOUT ! (nourriture, gateau, lessive, produit beauté, nourriture pour animaux bio .....) bref pour nous ca été "facile" !

aujourd'hui il n'y a que mon fils qui mange du poisson et du jambon mais il n'a jamais mangé de steack ou escalope ou poulet ou lapin ...

il nous dit souvent qu'il deviendra bientot végétarien comme nous :-))) mais on lui laisse le choix !

Aujourd'hui on peut vivre sans viande, sans tuer, parcque écologiquement parlant c'est aussi castastrophique poru la planète toute cette consommation bovine !

BON SAMEDI

PS : merci pour le lien de ton blog vers le mien !

Chris 18/02/2007 22:06

Merci Zara !
Ca fait plusieurs semaines que j'ai commencé à être végétarien et pour l'instant je ne ressents pas du tout l'envie de manger de la viande. Au contraire, je découvre à présent de nouvelles saveurs et j'ai même tendance à m'intéresser à des fruits et légumes oubliés.
On parlait de liberté de penser, voici à présent la liberté de manger, lol.

zara whites 18/02/2007 21:23

bravo , c'est une très bonne décision, tu vas voir, ça te manquera de moins en moins. Personellement je vis avec mon mari, qui lui en mangera toujours, ça c'est sûr, mais ça ne m'empêche en rien de suivre mon régime végétarienne...je cuisine plus complète, et lui, si il veux de la viande il en prépares à coté, mais c'est rare qu'on mange en même temps, il rentre très tard du travail, ce qui est plus facile pour moi, je n'ai pas vraiment besoin de voir la viande.je te dis bravo!!!

aurél 15/02/2007 10:50

Dans ce cas la question la solution n'est pas forcémment que tout le monde devienne végétarien, ca fera encore plus de gâchis de viande...
ce qu'il faut c'est produire mieux et distribuer mieux pour éviter le gâchis. Il faut produire intelligemment en fonction des besoins! L'Homme en est-il capable????

Et je suis d'accord avec chris: avec ou sans viande l'important est de prendre du plaisir à table! ;-)