La taxe carbone est-elle juste ?

Publié le par Chris Poseidia

Cette taxe a été demandée par nombre d'écologistes. Déjà appliquée dans certains pays, sur le principe l'idée est de "forcer" ??? à une utilisation plus modérée ou par une alternative de tout ce qui génère le de gaz à effet de serre, le CO2.
En France, c'est suite au Pacte Ecologique de Nicolas hulot que le projet a été plusieurs fois débattu dans le cadre du Grenelle de l'Environnement.
L'idée de base est effectivement intéressante mais qu'en est-il vraiment de son application ? On nous promet une taxation justement répartie mais sans vouloir rentrer dans les détais il s'avère que ce n'est pas tout à fait le cas.

Mon avis
Le Grenelle est un début de solutions mais il n'est certainement pas LA solution. Sans vouloir lancer un débat sans fin concernant la taxe carbone, il n'en demeure pas moins un sentiment de manque de transparence, à l'image des autres taxations plus ou moins obscures... Il faut dire que nos différents gouvernements ont l'habitude de ce genre de comportement.
Dans la pratique c'est évident que cela va induire un changement de certains comportements mais pas de tous ! En effet, il existe par exemple un certains nombre de personnes, pour des raisons différentes, pour qui une taxe de plus ou de moins ne va pas dissuader de changer les comportements.

De même, il existe de très nombreux problèmes environnementaux qui demandent aussi une attention toute aussi urgente. Personnellement, à titre d'exemple, j'en ai marre de voir autant de déchêts sur le bord des routes (parfois on ne distingue même plus la couleur du sol) : on taxe, on met des radars mais personne pour empêcher pourtant ce qui se passe directement sous nos yeux ! Là aussi sans parler de taxer il y a matière à la création d'emplois verts. On parle tant de la problématique si importante du dérèglement climatique que l'on en oublie d'autres problématiques qui pourtant ont également besoin qu'on s'en occupe au plus vite.

Oui, nous ne pouvons plus à l'heure actuelle ne faire que de la sensibilisation, il est déjà trop tard. Il faut donc agir. Mais taxer est une chose, l'opinion public en est une autre !
Soyons francs, de plus en plus de personnes sont en faveur de l'urgence écologique, c'est une réalité. Mais à quel prix ? Le consommateur surconsommateur va t-il vraiment accepter d'en payer les frais sur fond d'injustice et d'un manque de transparence ? En fait, on ne lui laisse guère le choix non ?
Je ne peux m'empêcher de penser que le lancement de la taxe carbone ne peut qu'arranger le gouvernement actuel dont le président pense plus à vendre des centrales nucléaires ou des avions en Chine que de sauver la planète. Pourquoi l'arranger ? Et pourquoi pas pour progressivement mais sûrement contribuer à rendre de plus en plus impopulaire la demande toujours croissante des mouvements écologistes... J'exagère ? Ne serait-ce pas alors oublier que la politique est utilisatrice des techniques de manipulations pour encore et toujours plus contrôler les foules...

Le saviez-vous...
La production électrique génère aussi du CO2. Pas directement en effet, cela ne se voit pas par de grosses fumées. Mais si l'on prend par exemple le cas des centrales nucléaires (extraire l'uranium et l'acheminer jusqu'aux centrales, utiliser et entretenir les réacteurs et toutes les autres infrastructures auxiliaires, etc...) le bilan CO2 n'est pas si bas que cela. Certes, il est bien plus bas qu'une armée de véhicules utilisant de l'essence mais cela a un prix dont les gouvernements ne souhaitent pas s'étendre : la pollution nucléaire (déchêts et irradiations qui existent malgré tout).

Alors entre augmenter à outrance nos appétits énergivores et retourner vivre dans des cavernes (dont il n'a jamais été question pour les écolos), une plus grande Sagesse dans les idées, dans les discussions et dans les actes serait souhaitable n'est-ce pas ?
En attendant, nous serons taxés...

Publié dans Quelques réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Crisis 29/09/2009 18:07


Rassures toi Agnya, je vais bien !!!  


Tooptoop 27/09/2009 20:00


Coucou Chris'
Révoltante cette taxe.. elle n'est ni la solution ni justement appliquée.. Les pauvres n'ont pas les moyens de se construire des maisons écologiques ni de s'offrir de voitures écolos.. le pauvre
paiera alors injustement. Le gouvernement veut taper fort pour remédier à la cause, j'appelle cela du baclage pour ma part! ils font cela "pour dire" & réagissent alors ..en me demandant s'ils
se sont réellement posés ouvertement sur le probleme.
Très bel article, bises à toi Chris'


Chris Poseidia 10/10/2009 21:16


Merci Tooptoop !

Une taxe n'a jamais rien arrangé l'histoire nous l'a bien démontré.

Bises et bon week à toi !


Agnya 27/09/2009 14:36


Ah j'oubliais !! tu as tenu combien de temps en apnée Crisis ??????? ouh ! ouh !
tu vas bien ?????


Chris Poseidia 10/10/2009 21:15


Moi en tout cas pas plus de 15 secondes ! hihihi


Agnya 27/09/2009 14:35


Pourquoi ne pas taxer le bétail qui émet du méthane, responsable aussi de la pollution.? hi hi ca c'est pour faire suite à Crisis..... quoique .... quoique......
cela inciterait peut etre les gens à manger moins de viande.


Chris Poseidia 10/10/2009 21:14


Même en taxant un maximum la viande je suis certain qu'il y a encore beaucoup de gens qui en mangeraient encore.
Ce qu'il manque c'est une réelle prise de conscience individuelle mais chez tout le monde, pas que pour quelques individus déjà conscients comme la plupart d'entre nous


Crisis 27/09/2009 09:44


Bel article !
Taxer n'est pas une solution. Je n'y suis pour rien si nous vivons dans une civilisation presque uniquement basée sur le pétrole et le nucléaire. C'est comme si je devais payer une taxe sur le CO2
que je rejette en respirant !!
Tiens ! c'est peut être la solution: arrêtons tous de respirer et le problème sera réglé...

A bientôt ( peut être ! )


Chris Poseidia 10/10/2009 21:12


Oui c'est vrai ! Une taxe sur le droit de vivre, ça n'existe pas encore mais plus rien ne m'étonne...

Bon week-end !