Vers plus de respect

Publié le par Chris Poseidia

Depuis que je suis végétarien, je constate plus ou moins selon les personnes rencontrées un manque de respect. Mais on peut le constater des deux côtés de la « barrière ».

En effet, d’un côté il y a certains non végétariens qui ne sont pas respectueux de la Vie car pour eux les choses sont ainsi et l’ont toujours été, ceux qui ne mangent pas de viande vont bientôt tomber malade, ils manquent de force et ont plein de carences, etc… en bref, ce sont des anti-végétariens ! Seulement voilà, il y a de plus en plus de végétariens dont certains vivent ou ont vécu ainsi depuis très longtemps sans aucun problème de santé (Léonard de Vinci, Platon, Einstein et même des sportifs comme Carl Lewis comptent parmi les plus célèbres végétariens : la liste est très longue !).

Heureusement, il y a des non végétariens qui sont bien plus respectueux de la Vie, qui mangent le moins de viande possible, voire même issue de l’Agriculture Biologique. Ceux-là sont en général respectueux vis-à-vis des végétariens. Ainsi ils ont tout autant le droit au respect n’est-ce pas ?

 

Nous avons enfin les végétariens, qui pour diverses raisons ont choisi de ne plus consommer de viande (voire même de produits dérivés comme les végétaliens et les vegans) : Respect de la Vie animale, refus de l’exploitation animale, recherche d’une alimentation plus saine, etc…

Etant végé, je peux en parler en connaissance de cause : lorsque l’on est ainsi, nous avons conscience d’avoir franchi une étape dans l’évolution, d’être bien plus en harmonie avec nous même et avec la Vie. Nous en sommes heureux mais à voir que la vie animale continue malgré tout à être ciblée nous n’avons qu’envie de dire : « stop ! Arrêtez le massacre ! Ne voyez-vous donc pas ? Tout être a des droits et l’homme a des devoirs qu’il ne respecte pas ».

Ainsi, face aux incompréhensions, il y a des végés qui deviennent également moins tolérants, ayant du mal à accepter que tout le monde devienne végétarien.

 

Mais amis végés, si nous voulons une réelle (R)évolution en ce monde, c’est une véritable prise de conscience globale qu’il nous faut ! Le végétarisme est une étape du respect de la Vie mais elle n’est pas la seule étape ! Le chemin est long. Etre végé c’est magnifique mais ce n’est pas non plus avoir la science infuse ! Nous avons tous notre Chemin de Vie, tout un rythme d’apprentissage. Précipiter les événements n’est pas la solution, au contraire, c’est un recul ! Proposer ce n’est pas imposer.

Je suis moi-même plus que convaincu du bien fondé du végétarisme sinon je n’en parlerai pas ainsi mais s’il vous plaît, ne soyez pas le reflet de vous bourreaux, car à ce moment-là vous entrez dans la même catégorie de comportements et dans ce cas-là rien n’avance dans le bon sens.

 

Bref, il y a des extrêmes des deux côtés avec des réactions beaucoup plus nuancées entre deux. Evidemment, si nous voulons en commun que les choses s’améliorent dans le sens du respect de la vie animale, il ne sert à rien d’être intolérants.

 

Amis végés et non végés, apprenons davantage la tolérance, dans un but et une compréhension commune dédiée à la Vie, guidés par la Sagesse et l’Amour. Il nous reste beaucoup de concepts à appréhender en ce monde pour arriver à notre destinée ultime.

 

De mon côté, je n’oublie pas que je n’ai pas été végé dans le passé. Ainsi, je comprends qu’il est nécessaire que tout le monde s’entende pour avancer ensemble malgré nos divergences.

Je continuerai à vous informer concernant le respect de la Vie animale, avec également pourquoi pas des pétitions en ce sens. Mais même si j’ai une part militante en moi (je suis membre de l’asso végétarienne Vegnord et lecteur assidu de Végétarien Magazine) et que j’aimerai tant voir tout le monde devenir végé, n’oubliez jamais : sur ce blog je propose et vous lecteurs vous disposez ! Jamais je n’imposerai, ce n’est pas dans ma nature. Respect, tolérance et compréhension mutuelle.

Commenter cet article

Rype 28/07/2008 20:04

Je ne suis pas végétarien, mais je limite ma consommation de viande et milite pour le respect des animaux. Toutefois, je pense être essentiellement carnivore... par habitude !C'est vrai que certains ne respectent pas le choix des végétarien. Sans doute parce-qu'ils ne le comprennent pas. Cela est d'autant plus vrai en collectivité, malheureusement. Et comme partout, certains végétariens sont également "intégristes" et veulent obliger les autres à faire comme eux. Sans en arriver là, je pense que plus de dialogue, d'explication pourraient aider chacun à se comprendre.... Mais la nature humaine est telle que l'on veut toujours que les autres nous ressemblent !

Chris Poseidia 28/07/2008 23:51


Limiter sa consommation de viande c'est déjà une bonne chose en soi ! Eh oui les habitudes ont la vie dure c'est bien connu, hihihi.
Oui, davantage de dialogue, ce serait bien. A mon avis cela viendra progressivement car petit à petit le nombre de végétariens augmente, tout doucement mais surement. Tôt ou tard le dialogue
deviendra nécessaire.


Raksha 22/07/2008 09:24

Tres bien écrit en effet. La tolérance est effectivement essentielle des deux coté..Je sais que pendant longtemps je voulais devenir végétarienne et le comportements un peu "extrémistes" des VG que je rencontrais me démotivé souvent !!S'entrendre traité de viandars ou autre n'encourage personne à ce remettre en question, malheureusement c'est souvent le langage qu'utilisent les VG se croyant supérieur...D'autre part je crois aussi que plus on est agé, plus c'est difficile de quitter un régime carné, il faut en tenir compte lors d'un stand sur le végétarisme, et toujours proposé aux gens de d'abord réduire la consommation de viande en remplaçant par des protéines végétales...Se sentant en meilleur santé, la personne abandonnera la viande d'elle-même tout en douceur, en harmonie corps/esprit, et surtout à son alllure...Au fait, à titre perso, comme je ne suis pas trés doué en cuisine, une fois par mois je fais le plein en Belgique de produits VG, c'est dingue le choix qu'il y a ..En plus je fais mes anciennes recettes, en remplaçant simplement la viande/poisson par un produit VG !!Parfois même mes invités ont du mal à croire qu'ils ne mangent pas de viandes !!

Chris Poseidia 22/07/2008 22:24


OUi c'est vrai qu'il n'est pas forcément nécessaire de savoir cuisiner pour être végé. Beaucoup de plats peuvent être adaptés en végé.
Pas évident pour tout le monde de devenir végé ça c'est certain. La plupart des personnes sont si renfermées dans leurs convictions, et pas que chez les personnes âgées.

C'est où ton magasin en Belgique ? ça m'intéresse !


danka 21/07/2008 20:36

très belle article qui me donne envie , oui de méditer , et aussi de réfléchir pour un monde plus végé mais chacun avec son niveau de conscience personnelle il est vrai que c'est facile de s'enflammer quand le sujet nous touche ou que l'on se sent "agressé" voir "menacé" parcqu'on avance une autre possiblité d'existencemerci pour cette belle note

Chris Poseidia 21/07/2008 21:15


Etant végé on aimerait tant que tout le monde puisse connaître cette "joie intérieure" qui nous anime mais en même temps ça fait si mal de voir tant de souffrance animale...
Mais s'emporter ne sert à rien en effet. Tout le monde a son propre rythme d'apprentissage en ce monde. Nous avons tous notre Chemin de Vie.


Agnya 21/07/2008 20:34

Sincérement émue par ton discours qui prone tolérance, respectet compréhension. Je pense aussi qu'il y a des débordements dans les deux sens mais comme je l'ai déjà souligné (je ne fais que me répéter) ce n'est pas dans la colère et l'agressivité que l'on fera évoluer la conscience des etres humains. Au contraire je crois qu'il faut convaincre en douceur et délicatesse afin de faire croire aux autres qu'ils sont les artisans de leurs changements.Quant à la production de viande je savais que si on acceptait de réduire sa consommation on pouvait nourrir beaucoup plus de monde. Quelque part j'ai lu qu'avec un hectare de terrainon avait le choix :  faire le plein de sa voiture, nourrir les betes ou nourrir une famille entière ou des familles entières pendantdes mois. Dommage que je n'ai pas recopié ce texte.Je crois, effectivement que lorsqu'on a pris conscience de celaon peut modifier son comportement. On permet à des familles de se nourrir convenablement, on supprime un peu de souffrances animales et on évite un peu les rejets de méthane (pas sure que ce soit cela pour l'élevage bovin) qui s'ajoutea la pollution et à l'effet de serre.Tout est question de volonté effectivement. Mais ce n'est pas toujours réalisable dans une famille ou la majorité mange de la viande mais ce n'est pas insurmontable. Je mange mes steacks de soja pendant que ma famille mange des steacks normaux(berk). Il faut y aller doucement pour ne heurter personne et respecter tout le monde.J'ai essayé de manger du tofu mais je pense qu'il faut rajouter beaucoup d'épices car c''est fade. A quand Chris une section spéciale cuisine ou alors directement des cours de cuisine pour nous apprendre à préparer le tofu maison !!!!!!!!!!!!!Mes parents ne mangeaient quasiment pas de viande car c'était un luxe à leur époque et ils sont toujours vivants et en bonne santé et ils s'acheminent tranquillement vers leurs presque 90 ans (à quelques années près)Amicalement

Chris Poseidia 21/07/2008 21:11


Je suis le seul végé chez moi mais petit à petit tout le monde à la maison a considérablement diminué sa consommation de viande. Ce soir c'était une galette de céréales aux légumes : trop bon, tout
le monde en a mangé !

En effet Agnya, le tofu ne se mange pas nature en général. Personnellement, je l'utilise souvent pour accompagner des ensembles de légumes cuits qu'on peut varier de bien des façons.
J'ai déjà mis quelques articles de cuisine sur ce blog mais même si je me débrouille honorablement en cuisine je ne suis pas non plus un grand cuisinier, lol (j'ai déjà fait un article de poivron
farci au tofu, un régal !).


M Rien 21/07/2008 20:08

Merci pour les réponses .C'est ce que je me doutais un peu et en voici la confirmation.Bon je vais pas etre 100 % végétarien , mais au moins ( par rappoort au régime que je veux faire ) j'ai décidé de ralentir considérablement la consommation de viandes et de bannir toute charcuterie. le tout c'est d'y arriver , c'est une questioncde volonté !

Chris Poseidia 21/07/2008 21:05


C'est déjà un très grand pas ! Félicitations ! ça ne peut qu'être mieux pour la santé.
Moi même je ne suis pas devenu végé d'un seul coup. C'est venu progressivement, comme une nécessité qui coulait de source en moi mais cela oblige (et heureusement) à améliorer mon régime
alimentaire.

Un corps humain a une grande inertie : ce que l'on mange aujourd'hui ne peut être néfaste que dans seulement 10 ou 20 ans (je pense notament aux effets des pesticides sur notre santé) mais là c'est
un sujet qui dérive un peu face au végétarisme.