Droits Universels de la Planète

Publié le par Chris Poseidia

Voici une suite de réflexions que j'avais eu il y a quelques temps. Elles sont au nombre de 7, comme les 7 chakras. En effet, j'avais imaginé alors des droits fondamentaux qui engloberaient tous les droits existants (homme, femme, enfant, nature et environnement, etc...) à la manière d'un fil directeur.
Bien entendu, il ne s'agit que de quelques pensées, celles-ci sont perfectibles.


Réflexion I : Les Droits de l’Homme, de la femme et de l’enfant.
Bien que de constitution plus ancienne, ces droits font partie intégrante des Droits universels.
Nul n’a le droit de les enfreindre, que ce soit avec ou sans motif.
Tous les hommes étant considérés comme égaux, libres par les actes, par la pensée et par le cœur, nul n’est supérieur de par sa constitution physique, financière, sociale ou par la pensée. A ce titre, il n’a pas non plus à prendre des décisions qui vont à l’encontre des principes fondamentaux de l’Homme et de la Nature.
Aucun droit, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes,  n’est prioritaire à ceux des enfants.
Aucun droit n’est prioritaire à ceux des droits affectés à la nature, à la Terre et à ses habitants. Toutes les formes de vie existantes sont égales et ont donc les mêmes droits.


Réflexion II : Le Droit de la Vie Animale.

L’homme est de par sa constitution physique un animal et qui plus est, ne se distingue que par sa capacité technologique et créative. Cela ne lui donne pas pour autant le droit de vie ou de mort vis à vis des autres espèces animales car il n’en est pas le créateur direct ou indirect.
Toute forme de vie a droit au respect qui est dû à l’Homme.
Ainsi, l’homme se doit, dans le cadre de son développement, de veiller à maintenir ce respect de la vie animale.

 

Réflexion III : Le Droit de la Vie Végétale.
Toute forme de vie végétale a sa raison d’être, autant que toute forme de vie animale. Ses droits sont donc identiques.

 

Réflexion IV : Le Droit de la Vie Minérale.
Les minéraux constituent la base pour le développement matériel de l’Homme. Cependant, toute ressource aussi abondante soit-elle doit être gérée de manière réfléchie et durable, et toujours dans une optique de respect envers la Nature.

 

Réflexion V : Le Droit de la Planète
L’Homme est l’habitant de la Terre qui a l’impact physique le plus important. De ce fait, il se doit de la respecter à part entière en y incluant tout ce qui la compose, à commencer par les différentes formes de vie. Toujours à ce titre, il se doit également de la protéger vis à vis des autres formes de vie ou d’événements qui pourraient constituer une menace quant à ses habitants et / ou quant à son équilibre physique direct.

 

Réflexion VI : Les devoirs culturels  de l’Homme.
Chaque homme se doit de respecter les croyances d’autrui si celles-ci ne mettent pas en péril la vie des habitants de la Terre (toutes formes de vie confondues). Si des croyances sont contraires au développement de la vie sur Terre, alors l’Homme se doit d’y remédier.

 
Réflexion VII : Le développement de l’Homme sur sa planète.
L’homme se doit de toujours veiller à ce que son développement (physique, technologique ou psychologique) soit en équilibre par rapport à son environnement. Cette règle est garante à terme d’une harmonie sans contrainte pour la vie sur Terre dans sa forme globale.
Pour mener à bien un développement équilibré, l’homme doit avoir conscience de l’importance d’agir en fonction de tous et pour tous et non de manière strictement intéressée et individuelle.

undefined

 

Publié dans Quelques réflexions

Commenter cet article

Raksha 13/01/2008 11:05

Trés bonne pensées, qui encore une fois en valeur le "tout est lié"..C'est que par le respect de toute forme de vie que l'homme pourra vraiment évoluer, combien de temps encore pour qu'il le comprenne !!Une agriculture bio permettrait , par exemple, de nourrir tous les humains; des études trés poussées dans ce domaine ont été faite, alors qu'attend l'homme ??

danka37 13/01/2008 09:59

très belles réflexions ! celà rappelle que tout est lié, qu'on est un tout avec le tout qui nous entoure !comme le rappelle ma phrase d'entree sur mon blog nous n'avons que des devoirs et des responsabilités envers notre planète et pas de droit de vie ou de mort tes réflexions sont à méditées pour tous t'a pas eu l'idée de les envoyer a qui de droit ?L’homme croit quelquefois qu’il a été créé pour dominer, pour diriger. Mais il se trompe. Il fait seulement partie du tout. L’homme n’a ni pouvoirs, ni privilèges, seulement des responsabilitésbon dimanche chris,amitiés bloggienne

Chris Poseidia 12/01/2008 22:35

oui remarques très justes Aurel ! La culture ça englobe beaucoup de concepts en effet !Quant à attendre de ne plus avoir de pétrole je ne suis pas certain que cela arrange réellement les choses. Le problème provient non pas du pétrole mais de l'utilisation que les hommes en font

Bertrand 12/01/2008 15:02

Malheureusement comme tu le soulignes très justement à la fin, nous vivons dans une société libérale capitaliste qui accrue les différences et les inégalités dans tous les domaines... :(La société que tu décris n'existe pas encore et mon pessimisme ambiant me laisse à penser qu'avec tous les savoirs que nous possédons à présent il est suicidaire de poursuivre ses agissements uniquement pour de l'argent...  :(Vivement la fin du pétrole comme ça on n'en parlera plus !   :)Arrivée d'air chaud   :)

aurél 12/01/2008 14:13

pas mal du tout!tes reflexions ont le mérite d'inclure l'homme dans son environneemnt et rappeler que nous sommes un tout! il a des droits mais surtout des devoir envers sa planète!par contre il faudrait développer la partie culturelle car la culture n'inclut pas que les croyances, il y a aussi les modes de vie, les coutumes, les savoirs....a+