Un salon-surprise

Publié le par Chris Poseidia

Ce dimanche je suis parti chez une cousine dans le Pas-de-Calais y passer la journée avec ma petite famille.
En arrivant voilà que l’on me présente un prospectus (sur papier recyclé) et l’on me dit : « si tu veux on peut aller voir cette après-midi ».

 

Je n’ai évidemment pas dit non :
Dans une petite commune, près de Béthune, il y avait un salon de l’environnement (pour la septième année consécutive), organisé par l’association Verquin Environnement. Sur place, une petite exposition de photos (dont certaines issues de Yann Arthus-Bertrand), des stands de produits Bio, des assos environnementales locales, les Artisans du Monde, des éco-gardes, les Jardiniers de France, etc… Bref, un bonheur !

 

Il y avait de tout : découverte et dégustations, consultation de documents, prospectus de l’ADEME… et des rencontres sympathiques, pour toutes les catégories d’âge !

 
Bref, on voit bien que l’environnement est de plus en plus pris en considération un peu partout en France, espérons que cela va encore s’accentuer par ce genre d’initiative. En effet, je trouve ce type de salon très accueillant et bien moins commercial que ceux présents dans les grandes métropoles. Bref, je ne m’y attendais pas, ce salon était une très belle surprise qui à ma connaissance a plu à toute la famille !

 

Publié dans Coups de Coeur

Commenter cet article

Chris Poseidia 23/10/2007 20:28

Ah ben moi c'est pareil, je l'ai su le jour même ! lol

aurél 23/10/2007 18:59

c petits salons/ expositions sont souvent sympas!on y apprend des trucs vraiment chouettes, c convivial et pas prise de tête!tiens en parlant de petite expo intime je viens de recevoir une invitation pour pollutec... c cool mais c'est en semaine! je fais comment moi???? lol!bise!

Raksha 23/10/2007 15:36

Dommage que je ne l'ai pas su avant, j'aurais puy faire un tour..

Bertrand 21/10/2007 23:58

C'est bien c'est ce qu'il faut pour que l'environnement touche le plus de personnes, c'est du local... Je réfléchis de plus en plus à ma façon de consommer... J'habite à 200 mètres d'un hard discounter et à 15 kilomètres d'une amap... et je me dis, est-ce qu'il vaut mieux cramer un peu de fuel pour avoir des légumes dignes de ce nom ou bien me contenter de mes jambes à manger de la flotte aux pesticides... oui, je me pose la question.Arrivée d'air chaud  :)