Une autre fièvre du samedi soir

Publié le par Chris Poseidia

Ma fièvre le samedi soir est bien différente de celle dont on parle généralement. Ainsi, hier je me suis intégré à un groupe d’une quinzaine de personnes pour aller découvrir les chauves-souris. Ces dernières sont à mon goût bien trop méconnues alors qu’elles jouent un rôle fondamental dans l’équilibre de la biodiversité.

 

J’ai pu apprendre un tas de choses très surprenantes sur les chauves-souris et croyez-moi, après cela vous ne pouvez que les aimer et les protéger !
Il existe environ 1000 espèces dans le monde dont 34 vivent en France et 21 dans le Nord. Dans le parc où nous étions, 3 espèces ont été recensées, dont la pipistrelle commune qui est relativement facile à trouver (pour combien de temps encore ?).

 

Non, les chauves-souris ne sont pas aveugles, elles ne s’accrochent pas dans les cheveux et ce ne sont pas des vampires (sauf une seule espèce qui prélève une toute petite partie de sang uniquement des vaches aux USA mais c’est tout !). De même, il ne s’agit pas non plus d’oiseaux mais de mammifères (les seuls qui volent). Surprenant n’est-ce pas ?

 

En général les chauves-souris chassent en utilisant un sonar (des ultrasons, inaudibles à l’oreille humaine) : c’est un système d’écholocation comparable à celui du dauphin (à part que ce dernier utilise un « melon » pour émettre les ultrasons).

 

On a constaté plusieurs lieux dont les marais restaient anormalement infectés par des nuées de moustiques : beaucoup de chauves-souris sont mortes et meurent encore* alors que ce sont elles (également les batraciens mais à la surface de l'eau) qui normalement chassent les moustiques et limitent ainsi leur prolifération !

 

Ainsi, n’ayez jamais peur de ces si charmants mammifères totalement inoffensifs et pacifiques. Les observer est au contraire un réel enchantement mais il est très important de ne pas les déranger, surtout lorsqu’elles sont en hibernation : cela pourrait leur être fatal !

 

* Une mortalité non naturelle des chauves-souris est principalement due à la pollution et à la destruction de ses habitats.

Publié dans Apprendre - S'informer

Commenter cet article

Chris Poseidia 08/08/2007 20:27

Autre chose de très important :Si vous mettez un abris pour chauves-souris chez vous, surtout ne le traitez pas ! Au pire, utilisez de l'huile de lin mais rien ! Merci d'avance pour elles

Chris Poseidia 08/08/2007 20:24

Je n'ai pas eu connaissance d'une épidémie chez les chauves-souris actuellement mais je sais qu'elles sont victimes de nombreux fléaux : pollution, pesticides, prédateurs (notament les chouettes), mauvais actes divers de la part de l'homme

aurél 07/08/2007 19:25

cela peut paraître trivial mais un épisode de l'EXCELLENT dessin animé "le bus magique" était dédié aux chauves souris!dessin animé qui tordait le cou à tous ces clichés sur ces animaux tout en expliquant bien leur géni (sonar, chasse, communication....)!

mamapasta 07/08/2007 07:43

cette année il n'y a presque plus de chauve-souris qui tournent dans le ciel du jardin le soir , pourtant je suis à ras de la réserve naturelle de la forêt de Chizé et du marais poitevin, y a-t-il une épidémie dans ces populations?

Chris Poseidia 05/08/2007 20:51

Non je ne crois pas qu'elle hybernait à cet endroit mais rassures-toi : le guide nous disait hier que l'hiver dernier n'avait pas été assez froid. Du coup l'hybernation des chauves-souris s'est considérablement raccourcie (on en voyait voler en janvier), donc à mon avis ça n'aura pas eu une grosse incidence.Pour ce qui est de faire leurs besoins... ils font comme tout le monde : ils se lèvent et ils vont aux toilettes... hi hi hiEn fait leur morphologie étant très particulière, il est possible que ça tombe quasi-directement sur le sol.A ce propos, le guano des chauves-souris est parait-il un excellent engrais très recherché !