Le Bio : Vers un nouvel essor ?

Publié le par Chris Poseidia

La consommation de produits issus de l’Agriculture Biologique augmente encore et toujours ! De plus, on peut constater davantage de commerçants en proposant, y compris dans les grandes surfaces (ces dernières proposent même parfois plusieurs rayons prévus à cet effet, impensable il y a si peu d’années de cela…).
Simple phénomène de mode ? Ce n’est pas aussi  simple... car en fait, les produits Bio demeurent toutefois plus chers que les produits dits classiques la plupart du temps : beaucoup de personnes estiment donc qu’il s’agit là d’un luxe.

 

mais.jpgLentement mais sûrement !
Mais il faut savoir que si davantage de personnes franchissent le pas vers la consommation du Bio c’est pour plusieurs raisons : les prix ont malgré tout baissé et le choix des produits s’est diversifié. De même, l’achat à des producteurs locaux permet de baisser les coûts tout en proposant une marge plus importante que si ce dernier revendait sa production aux grandes surfaces !
D’autres procédés ont permis d’attirer et de fidéliser les clients Bio : le système d’adhésion au cabas (aussi appelé Bio-cabas), la mise en coopérative des productions, etc…
Mais il fait savoir également que les produits Bio ont une très bonne image face aux OGM et cela commence à être identique vis-à-vis des produits issus de l’agriculture intensive !
Enfin, ce n’est pas négligeable, car de plus en plus de personnes consomment différemment afin de pouvoir acheter Bio : un très bon point !

 

Sachez qu’il est généralement constaté qu’acheter Bio au niveau local permet d’avoir des prix très corrects tout en favorisant ce type de culture de manière éthique et durable !

 

logobio.jpgCe qui bloque l’envolée totale du Bio
Les producteurs en agriculture intensive touchent beaucoup de subventions, en grande partie financées par les contribuables (nous quoi !). De même, pour vendre sous le label « Agriculture Biologique », il faut disposer d’une certification payante et à renouveler régulièrement ! La transparence a un prix : c’est sûr que si l’on cherche à effectuer une transparence sur les producteurs non-Bio ils ne sont pas prêts d’avoir une certification !

 

Bref, pour décoller le Bio doit être subventionnée comme il se doit, et au contraire la culture classique doit perdre ses subventions + nécessité de financement de la certification AB prise en charge par le ministère de l’agriculture. Personnellement, je préfèrerai que le gouvernement alloue un budget à cela plutôt qu’à la construction d’une Nième centrale nucléaire ou pour continuer à entretenir une armée qui coûte trop cher et qui n’a pas sa raison d’être dans le pays des Droits de l’Homme !

 

Vive le Bio et que vive le Bio !...

Publié dans Apprendre - S'informer

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

danka 01/08/2007 20:53

entièrement d'accord avec toi sur tes 3 dernières lignes !le BIO prends de l'essor mais y'a encore besoin de "creuser" pour qu'il se démocratise dans les esprits et les budget ! 

zara 30/07/2007 20:11

ah oui, car le Bio, c'est lui qui nous fait vraiment vivre!!bises, Chris!

Chris Poseidia 30/07/2007 08:44

Oui le Bio c'est aussi et surtout le respect de la Terrre ! C'est également le respect de notre santé. Les pesticides et les OGM sont une abération totale et en plus ça ne résoud pas du tout la faim dans le monde bien au contraire !Moi c'est pareil je mange Bio et idem pour mes enfants. Je refuse l'empoisonnement alimentaire. Je préfère dépenser plus et manger sainement.Pour la nouvelle réglementation européenne concernant le Bio il existe une solution : créer un nouveau label Bio !

Aurore* 29/07/2007 20:31

J'ai oublié de dire que rien n'est encore acquis: quand on pense au nouveau cahier des charges européen concernant l'agriculture bio! On se moque de qui?Et je pense aussi aux dernières études qui démontrent que si toute l'agriculture passait au bio, il n'y aurait plus de faim dans le monde!¨*¨*¨*¨

Aurore* 29/07/2007 20:30

Tout à fait d'accord avec ton article!¨**¨¨* C'est vrai que les produits bio sont plus chers, mais aussi plus nutritifs, donc réapprenons à manger.Je parle toujours de la différence flagrante entre un pain blanc industriel et un pain bio: plus consistant, nourrissant, et goûteux! Et en ce qui concerne les fruits et légumes, je ne pourrais pas en manger provenant de l'industrie, parfumés aux produits toxiques, les pommes brillantes, non merci! Pensons aussi à l'investissement santé! Manger bio, c'est éviter de nombreuses maladies!Et surtout, c'est un respect de la Vie, des végétaux, de la Terre,...Je mange bio depuis déjà longtemps. En Belgique, cela s'est bien développé, et continue, pour mon plus grand bonheur.Merci pour cet article!Et pour tes passages sur mon blog^^ Douce soirée¨*¨¨*