Pétrole et lobbies ras le bol !

Publié le par Chris Poseidia

Le pétrole a envahi notre vie : carburants des voitures-trains-avions-camions-bus-motos, plastiques, colles, produits chimiques divers, textiles, appareils, etc…
Dire qu’il y a des lobbies pétroliers qui contrôlent tout (ou presque) n’est pas un vainc mot.

« On n’a pas le choix, on doit suivre, que peut-on faire d’autre après tout ? »
Avez-vous déjà entendu parler des consom’acteurs ?  C’est une catégorie de consommateurs qui achètent selon certaines règles : le produit est-il équitable ? Est-il issu de l’Agriculture Biologique ? Est-il respectueux de l’environnement ? etc…
On associe souvent les consom’acteurs avec le phénomène dit de décroissance ou downshifting (voir aussi l’article à ce sujet).
Quoiqu’il en soit, le but est avant tout de faire barrage aux lobbies par l’achat de produits qui s’inscrivent dans une certaine logique de l’éco-citoyen.

Vous avez bien plus de pouvoir que vous ne le pensez !
On peut observer un peu partout dans le monde une toute petite tendance qui augmente  doucement mais sûrement. En effet, de plus en plus de personnes prennent conscience des multiples problèmes qui rongent notre planète, que ce soit au niveau environnemental ou au niveau social. Ras le bol d’être victimes et fatalistes voire même pour certains utopistes (j’en fais partie lol), de plus en plus de gens s’orientent vers des pensées et des actions destinées à favoriser un monde meilleur. Certes, une action locale n’est rien puisqu’isolée mais voilà, il y a Internet ! Sillonnez la toile et vous serez surpris par le nombre croissant de sites, de blogs et de forums qui émergent en ce sens…

Mais qui sont les ennemis ?
Il y a plusieurs groupes de personnes qui détiennent les règles économiques dans le monde. Les rois du pétrole en font partie : certains d’ailleurs alimentent des circuits parallèles terroristes afin de contribuer à déstabiliser les cours de l’Or Noir dans le monde. Toujours l’adage « diviser pour mieux régner »… à cela ajoutez-y quelques grains bien choisis pour alimenter les guerres de religions et vous obtenez un monde encore plus divisé ! Vous pensez bien, si tout le monde s’entendait on n’en serait pas là et les « grands de ce monde » ne seraient plus autant libres d’agir à leur guise !
Plus ils ont de l’argent dans leurs caisses, plus ils veulent contrôler le monde…

Rien n’est perdu
Il ne faut surtout pas perdre de vue que les lobbies on un talon d’Achille : nous, les consommateurs ! Alors, continuons et développons toujours davantage notre éco-citoyenneté, méditons toujours davantage, évoluons toujours plus vers davantage d’esprit de liberté, soyons toujours plus nous-mêmes plutôt que les standards qu’on veut toujours nous imposer à notre insu (exit la mode et les médias !)… car le pouvoir est illusion…

Publié dans Prises de conscience

Commenter cet article

Chris Poseidia 06/09/2007 08:30

Olivier,Je n'ai malheureusement pas la possibilité d'utiliser le vélo à 100% ! De ce fait, cela ne m'empêche pas non plus d'utiliser les transports en commun ! Il est pas toujours possible de se passer des produits pétroliers, dommage, mais par contre il est possible de réduire considérablement leur utilisation : là se situe une action concrète de modération plus juste.

Olivier 06/09/2007 00:20

Je suppose que vous roulez EXCLUSIVEMENT à vélo !

Chris Poseidia 29/06/2007 23:58

Bienvenue Marcel !Je vois qu'on est de la même région ! Moi je suis de la métropole lilloise

marcinkowski 29/06/2007 19:12

j'ai découvert ce blog par hasard et c'est tout ce qui me va et j'y reviendrai souvent a bientôt Marcel

Danka 27/06/2007 20:14

QUI A LE POUVOIR D'ACHAT , de faire produire et donc de consommer , oui c'est bien le consommateur celui qui fait la queue à la caisse ....mais la peur empêche le consommateur d'agir réellement sur son pouvoir ......pourquoi ?! c'est un peu comme le salarié et son patron ...la peur empeche le salarié parfois de se rebeller quand sa va mal peur de la réprimande, peur du chomage, peur de ne plus avoir de salairemais le patron lui ....si on salarié ne travaille plus , plus d'argent plus de client, plus de société : c un rapport de force ....et pour le moment c'est toujours ou presque le salarié qui a trop peur de se rebeller , peur du maître et de la baguette .....pour la conso c'est un peu pour moi le meme principe !oui y'a des petits groupes qui se sont formés les mentalités changent la façon de consommer aussi et il faut continuer !  i